Vacances coquines

Spring Break a Cancún

Je suis récemment allé en vacances à Cancún au Mexique, un endroit que je n’avais pas visité au cours des dernières années. Le premier jour, j’ai été surpris par le nombre d’hommes portant des caleçons de bain transparents, car cela n'est pas courant sur les plages où je vais habituellement en vacances.

La première nuit, j’ai eu du mal à dormir à cause des portes qui claquent et des cris à l’extérieur de la villa. Notre résidence a une piscine privée et toutes les chambres disposent d’un balcon. Je me levai enfin vers 4h30 après une nuit blanche. Je suis sorti sur le balcon pour écouter l’océan et attendre le lever du soleil.

Alors que j'étais assis, j’ai entendu des gens dans la piscine et j'ai vu trois hommes et une jeune femme jouer au cheval dans la piscine. Les hommes étaient en train de taquiner méchamment la jeune fille. Elle était vêtue d’une robe et ne semblait pas désireuse de se mouiller. Un des hommes a sauté dans la piscine et l'a éclaboussée, causant encore plus de hurlements.

Après quelques minutes de jeu dans la piscine, deux des hommes sont allés à l’intérieur alors que le dernier et la jeune femme sont restés sur la terrasse. Bientôt, j’ai entendu des petits cris coquins et en baissant les yeux pour voir, j'ai aperçu le sexe de l’homme en érection. Il était assis sur le bord et la jeune femme nue maintenant était dans l'eau, éclairée par les lumières de la piscine. Il était assez membré, je voyais sa queue de mon balcon, et il avait l’air bien foutu ! Elle a été lui lécher, lui a branlé son manche et les gémissements venant de lui me confirmaient qu’il appréciait chaque seconde.

Après quelques minutes, j’ai vu un gardien venir à leur rencontre. La jeune femme a attrapé sa robe et a couru vers un autre bâtiment. L’homme a rapidement mis les malles et est rentré dans la chambre juste en dessous de moi sur la droite. Je suis restée sur le balcon pour observer le ciel.

Un peu plus tard, j’ai entendu quelqu'un sortir en-dessous et c'était l’homme en question. Il était nu et assez excité. Sa queue semblait énorme, maintenant que je pouvais le voir correctement. Il leva les yeux et me vit. J’ai dit « Pouvez-vous vous branler, j'aimerais regarder. Et si vous avez besoin d'aide, je suis là ! ». Il sourit et lentement mis ses mains autour de sa queue.

Il était tellement membré, les deux mains ne couvraient pas sa massive queue. Il les a d'abord utilisé lentement, vers le haut et vers le bas. Le liquide pré-séminal coulait abondamment et la moiteur brillait sur sa queue que je regardais.

Il n’a pas attendu longtemps avant que je l'entende commencer à gémir de nouveau. Ses hanches ont commencé à se cambrer et ses mains sont devenues totalement floues sur sa queue. Bientôt, des jets de foutre sont sortis de sa queue, aspergeant sa poitrine et le béton à ses pieds. Il leva les yeux, me sourit et cligna de l'oeil avant d’aller à l’intérieur.

Le lendemain soir, j’ai vu l’homme au dîner. Il était assis en face de moi, parfois il me faisait un clin d'oeil et me souriait de sa table. J’ai souri et me suis souvenu de la vue de sa queue énorme et son plaisir évident lors de l'éjaculation. Après le dîner, je suis sorti vers la plage pour observer le clair de lune. J’ai entendu des pas derrière moi et une voix murmura doucement, « J’aimerais m'exhiber si vous voulez encore regarder ». Je me suis retournée et il a tendu une main vers moi.

Nous avons marché le long de la plage jusqu'à ce que nous ayons trouvé un endroit isolé. Il m'a déshabillée lentement puis a retiré ses sous-vêtements montrant le bout de sa queue dure. Il y avait déjà du liquide pré-éjaculatoire, laissant apparaître une trace humide sur son caleçon. Finalement sa queue entière a été exposée et je gémissais à la vue de sa belle queue. Il a commencé à s'approcher lentement de moi.

Il a laissé tomber ses mains et m’a permis de placer mes mains sur sa longue tige. Elle était déjà lisse et dure, et mes mains semblaient se déplacer de leur plein gré. Je caresse ses boules et je laisse aller mon doigt le long de sa verge jusqu’au bout pour attraper une goutte de liquide pré-éjaculatoire. Puis je le monte lentement dans ma bouche et je le regarde.

Il m’a attrapé et m’a poussé doucement sur le sable pour m'obliger à me mettre à genoux. Il a posé sa queue contre mes lèvres, et j’ai léché la pointe, sucé le liquide pré-éjaculatoire. J’ai ouvert ma bouche et je l'ai prise lentement dans ma bouche. J’ai pompé plusieurs fois toute sa longueur avant d’ouvrir ma gorge pour le laisser descendre au plus profond de moi.

J’ai continué la gorge profonde et ses gémissements de plaisir ne faisaient que raviver mon propre désir. J’ai attrapé son cul à pleine main et j'ai commencé à le plaquer contre moi. Ses gémissements sont devenus plus forts et il a commencé à donner des coups de hanches plus rapidement. Il finit par jouir dans ma gorge et j’ai réussi a avaler chaque goutte.

Il a retiré sa queue molle de ma bouche et m’a poussé sur le sable. Il leva ma jupe et baissa ma culotte. Doucement, il a écarté mes genoux et a utilisé ses doigts dans ma fente...

Auteur: Jérémie